OScar K

jeudi 22 octobre 2009

OScar K: sculpteur designer

Chercher l’artiste à travers son œuvre..Eclairer et interpréter sa production en parcourant son histoire.                                              

Ou bien encore, valoriser, accréditer son travail par un CV de performeur…

Ceux sont là des schémas de rencontre qu’il est impossible de mettre en place avec OSCAR.K

L’infiniment petit serait la posture fondamentale de l’individu.

Tout est grand autour de lui.

Alors, parfois, trouver le passage qui lui permet d’extraire de la matière une émotion esthétique, voilà simplement le sens qu’il donne à son travail d’artiste.

A cette envie de créer vient s’associer une curiosité naturelle qui lui fait aborder diverses facettes de la production artistique :

Peinture, sculpture, mobilier, luminaire.

Tout devient source d’inspiration et moyen.

Moyen de voyager dans les sensations, de générer des émotions, d’autoriser un délire, de se sentir vivre.                    

Moyen de raconter une histoire, parfois de conter une légende, et souvent, de préserver la légèreté du regard de l’enfance.

Humour  et décalage ne sont jamais très loin dans la construction de l’artiste.

Sculptures :

Oscar K  crée un nouveau monde habité par des êtres fantastiques, un univers sculptural de  métamorphose métalliques.

Ses pièces sont issues de l’assemblage de matériaux de récupérations  glanés ici et là avec lesquels, selon son humeur et son imaginaire, l’artiste impulse de manière ludique la vie et une humanité déconcertante, à des personnages de « prothèse » spectaculaires et désinvoltes.

Pots d’échappement, cercles de tonneau de vin, poignées de porte et  bouts de ferrailles glanés ici et là…

Masques :

Si distanciation, humour et second degré sont souvent au rendez-vous, l’artiste sait aussi glisser sur la poétique des courbes et des effets de matière, sur la douce gravité des émotions, sur la sémantique des cultures…et par petites touches, une troublante émergence des profondeurs reptiliennes de l’humain dans l’univers « contemporain » qui l’enserre.

Résurgences masquées d’art primitif, les pièces de l’artiste nous offrent une interprétation métallurgique d’une essence archaïque.

Objets divers :

Repéré par la société OXBOW, l’artiste a notamment reçu commande pour la réalisation du prochain Trophée Long-Board  2009 qui sera remis au Champion du Monde de la discipline.

La réflexion qu’il a menée pour ce travail dont l’inspiration puise dans l’univers de l’Océan,  l’a progressivement conduit vers une évolution de sa technique, et une diversification de sa proposition artistique: tables design en métal, luminaires décalés...

Posté par OScar K à 15:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


OXBOW et OScar K: le Trophée de la tradition

                       presse_oxbow___oscar_k_2

Posté par OScar K à 15:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Message de BARBRRA: Salut les Terriens....

                      texte_barbrra

Posté par OScar K à 15:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Tables SCALE

                        texte_sur_tables_

Posté par OScar K à 15:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Présentation des luminaires

       L’idée est de faire évoluer le statut de l’objet :

naissance de la collection

OScar K

En voyant des radiographies de son corps OScar K. réalise qu’à travers ses photos il se met totalement à nu face aux regards des autres. Qu’il a-t-il de plus vrai que l’image de ses os, représentation photographique de toute son histoire. Les os ne sont-ils pas le support le plus fiable pour définir et déterminer les origines ethniques, la date approximative de la naissance, voire même de la mort, les habitudes alimentaires, médicamenteuses, sportives, etc… bref nos os sont notre propre histoire. Ils véhiculent notre être profond, le vrai, l’originel.

Il fait évoluer le statut de l’objet :

D’une simple photo d’un radius cassé ou d’une mâchoire abimée qui sera le support d’un diagnostique médical, nait la curiosité. Il décide alors de sortir ces radios du tiroir au fond duquel elles sont bien rangées et de les utiliser à des fins décoratives. En effet cet objet unique est le support de son histoire, de notre histoire et peut s’intégrer dans notre vie au quotidien en tant qu’objet de décoration.

C’est à ce stade de l’évolution qu’OScar K. va mettre sa pensée créative au service de l’objet.

Il veut utiliser et diffuser cet objet unique en l’intégrant dans un support design qui fera partie de notre vie au quotidien. Le rendre plus intéressant, plus accessible afin de ne plus y voir que des fractures ou des douleurs mais sa propre histoire racontée en couleurs.

Le luminaire lui semble au départ le support idéal.

L’image est complexe, elle véhicule le message de la vie, des origines, elle nous ramène à notre histoire, nos souffrances et notre force à  nous reconstruire. Elle est le miroir de notre être le plus profond. Le message est fort, le support se doit d’être épuré.  Il choisit donc des coffrages simples de matières brutes, bois ou métal de récupération, aux formes épurées pour que seule l’image accroche le regard et éveille la curiosité. L’objet doit se fondre dans le décor tout en étant l’essence même de notre intérieur, le reflet de ce que nous sommes. Ils présentent ces objets  en colonne verticale aux images multiples et colorées dans le plus pur style « pop art », ou en simple cube au design très contemporain qui mette en valeur les couleurs acidulées qui rehaussent l’image.

Ensuite la gamme se déclinera, tables basses lumineuses qui laisseront apparaître des parties du corps, consoles,  tables de salle à manger, etc.

Chacun peut passer commande et fournir ses propres radiographies, l’artiste se met à nu mais il peut aussi vous mettre à nu si vous le souhaitez.

Posté par OScar K à 15:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]